Un adjectif qui court les rues : paradoxal

Isabelle Laplante, Nicolas De Beer


"J'utilise ici le terme 'paradoxal' non dans le sens littéral d'être 'à l'extérieur de doctrines acceptées' mais dans le sens orthodoxe d'offrir différents sens quand appréhendé de différentes manières." (Heinz von Foerster)


Nombreuses sont les personnes, (experts, journalistes, coaches les premiers), qui usent et abusent de l’adjectif "paradoxal" ou encore de l’adverbe "paradoxalement“ alors que les mots ‚"opposé", ou ‚"contradictoire"… suffisent souvent.
Cet adjectif a l’avantage d’être devenu un tel fourre-tout que le destinateur (locuteur, émetteur) ne transmet presque plus d’informations au destinataire et permet ainsi de ne pas prendre de risques.

Définitions du mot Paradoxe : contre la doxa – contre la pensée commune. C’est une contestation de l’ordre prétendument logique du monde. C’est une proposition contraire à l’opinion commune, à la logique. Toute contre vérité n’est pas un paradoxe. Dans une proposition paradoxale, le possible et l’impossible sont mélangés, c’est simultanément vraie et fausse, l'avers et le revers …

Le paradoxe est d’une autre nature que l’opposé ou le contraire. Le paradoxe est un mélange de classes et résulte d’une confusion entre le niveau de l’élément et le niveau de la classe des éléments en question).
Les propositions "Désobéis-moi“ ou encore "Sois spontané“ sont paradoxales en ce sens qu’elles donnent deux ordres impossibles à satisfaire. Dans la première proposition, si vous y arriviez alors vous seriez en train d’obéir au lieu de désobéir. La désobéissance serait donc une obéissance ! Quant à deuxième, comment être spontané de façon préméditée,  sur commande ? La spontanéité ne peut se commander.

Forts de ceci, nous pourrons utiliser nombre d’expressions qui remplaceront avantageusement le recours à l’adjectif paradoxal ou au substantif paradoxe et qui pourrait ajouter à la confusion de votre client au lieu de l’aider à y voir clair :
A l’opposé, En opposition à, A contrario, Au contraire de, Contrairement à, A l'inverse, Inversement, A la différence de, A différencier de, Ce qui est bien différent de, A distinguer de...
Ou encore : Alors que, En même temps, Par ailleurs…,Normalement…, Habituellement…, Curieusement…, Etonnament c’est aussi…, Singulièrement, En revanche, C’est ambigu, ou encore, ambivalent, invraisemblable, Normalement ce devrait, etc.

En coaching, nous ferons attention à parler sans confusion et d‘appeler une contradiction, une contradiction, une opposition, une opposition, et un paradoxe, un paradoxe. Et donc un propos contradictoire n'est pas un propos paradoxal.

 

Pas de commentaires pour le moment

 


Réagissez, laissez un commentaire









Nous vous prions de nous excuser pour l'inconvénient que procure ces codes de sécurité.
Nous avons été obligés de mettre cette protection afin de protéger vos commentaires
et de ne pas être inondés de spams.

Vous êtes responsable du contenu que vous publiez.
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.

 

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE
Imprimer la page