L'ABCdaire : Contexte

L’ABCdaire d'Isabelle Laplante et Nicolas De Beer
Les auteurs se proposent d’expliciter en quelques lignes les idées que ses auteurs entretiennent sur le monde. Il répertorie des mots choisis par les auteurs. Chaque mot donne lieu à un court article. Ces textes n’ont pas pour vocation de faire le tour d’un thème ou d’une question, ils ne prétendent pas à l’exhaustivité, ils ne se veulent pas synthèse ni analyse ni dissertation ni article de recherche. Ils expriment la vision, la compréhension, la position, l’opinion, etc. de leurs auteurs et explicitent les idées qu’ils entretiennent sur le monde et leur métier de coach, à un moment donné.


« Rien n’a de sens en dehors d’un contexte. Sans contexte, les mots, les actes n’ont aucun sens. Ceci est vrai de toute communication, de tout processus mental, de tout esprit » - Gregory Bateson.

Le contexte d’un événement inclut les circonstances et conditions qui l’entourent, il correspond donc à l’environnement et à toute perception de cet environnement. Le concept de contexte, issu de l’analyse littéraire, est aujourd’hui utilisé dans toutes sortes de domaines et il est devenu inconcevable, notamment en communication, de croire que l’on puisse séparer un événement du contexte dans lequel il advient. D’autant plus que « c’est le contexte qui détermine la signification » - Gregory Bateson.

En coaching, c’est pourtant un écueil possible rencontré dans de nombreuses demandes. Lorsqu’un client se plaint de « manquer de confiance en lui », ou désire « être serein » il convient d’explorer soigneusement non seulement le sens particulier que le client donne à ces concepts-là mais surtout dans quel contexte précis il les situe (particulièrement : temps, espace et relations). Les états internes venant, par définition, en conséquence d’actes contextualisés, la même personne va se sentir confiante lorsqu’elle s’engage dans telle interaction à tel endroit et à tel moment et inquiète dans tels autres. Ceci nous semble tomber sous le sens, et pourtant combien de fois avons-nous entendu des généralisations de type « il faut que je travaille mon estime de moi » et oublié qu’une telle conclusion doit être re-située dans son contexte précis, sous peine de n’avoir aucun sens et de demeurer un vœu pieu voué à l’échec ?

Et réciproquement, c’est parce qu’elles sont situées dans un contexte de coaching (dans lequel est posé un cadre de collaboration) que les interventions du coach prennent leur sens : la confrontation n’y est pas une agression, l’hypothèse systémique n’y est pas une domination, le feed back n’y est pas un reproche, ni la conduite d’outil une infantilisation, etc. Et comme nous l’expliquait récemment un collègue, c’est souvent l’habit (le masque) qui qualifie le contexte et permet d’interpréter les gestes et les paroles : « quand je fais du karaté, je mets mon kimono ; quand je fais du coaching, je mets mon uniforme ; et quand je prends un café, je suis en civil. »

C’est la prise en compte méticuleuse du contexte qui va permettre au coach de se co-engager avec le client sur l’atteinte d’un résultat précis, dans une situation com-préhensible, c’est-à-dire préhensible ensemble : que nous pouvons saisir, comprendre,  toucher du doigt en collaboration. Nous touchons là à la spécificité du coaching et à une différence essentielle d’avec la thérapie : les défis travaillés en mode coaching ne sont jamais abordés comme trans-contextuels, c’est ainsi que les coaches ont une obligation non pas de moyens, mais de résutats.
 

2 commentaires(s)

 

1. par Laurent

Toutes mes félicitations pour la précision que vous montrez dans votre ABCdaire. Je le signale ici car le contexte est une pierre indispensable pour accompagner dans le respect et le professionnalisme.

2. par Bruno Raynal

Le "contexte" de la revue nous permet de lire, relire et d´approfondir des notions à la fois passionnantes et importantes dans le cadre de notre profession.
C comme Chapeau !!!


Réagissez, laissez un commentaire









Nous vous prions de nous excuser pour l'inconvénient que procure ces codes de sécurité.
Nous avons été obligés de mettre cette protection afin de protéger vos commentaires
et de ne pas être inondés de spams.

Vous êtes responsable du contenu que vous publiez.
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.

 

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE
Imprimer la page