L'ABCdaire : Déconstruction

L’ABCdaire d'Isabelle LAPLANTE et Nicolas DE BEER
Les auteurs se proposent d’expliciter en quelques lignes les idées que ses auteurs entretiennent sur le monde. Il répertorie des mots choisis par les auteurs. Chaque mot donne lieu à un court article. Ces textes n’ont pas pour vocation de faire le tour d’un thème ou d’une question, ils ne prétendent pas à l’exhaustivité, ils ne se veulent pas synthèse ni analyse ni dissertation ni article de recherche. Ils expriment la vision, la compréhension, la position, l’opinion, etc. de leurs auteurs et explicitent les idées qu’ils entretiennent sur le monde et leur métier de coach, à un moment donné.


Ce terme nous vient de Jacques Derrida, philosophe français qui lui-même le prend chez Martin Heidegger.
Pour Derrida, c’est en tout premier lieu une démarche critique sur le fait qu’on privilégie le présent sur l’absent : le connu sur l’inconnu-l’étranger, le majoritaire sur le minoritaire, le visible sur l’invisible, … C’est s’ouvrir à l’autre. C’est aussi imbriquer, renverser, faire venir. "Le venir de l’autre ou son revenir, c’est la seule survenue possible".
Comme le dit si justement Jean-Luc Nancy : "L’enjeu est de répudier la pensée d’un monde soumis à une Unité première et dernière." C’est un principe de ruine de la pensée unique, de subversion de la pensée dominante, de l’idée reçue, dans le discours lui-même. Pour Derrida, dans tout discours, dans tout texte se trouve une opposition implicite. Nous allons réhabiliter l’implicite, l’absent.

Nous professionnels, seront à l’écoute du discours du client veillerons à l’aider à rendre visible « ce qui est absent » afin de révéler l’autre discours. Par exemple, lorsqu’un client nous évoque une situation malheureuse, c’est qu’il a une représentation du bonheur, quand il nous parle d’injustice, il nous signale qu’il a une représentation précise de ce qu’est la justice, etc.

C’est faire émerger l’absent mais implicite du discours, la pensée minoritaire. Jacques Derrida, à propos de cette démarche évoque le concept de pardon, il nous dit qu’on ne peut pardonner que l’impardonnable, sinon, tout le monde sait pardonner ce qui l’est. De même pour l’hospitalité. C'est montrer que derrière les oppositions conceptuelles règne leur imbrication.
En ce sens les méthodes de déconstructions rendent exotique le domestique comme le disait Pierre Bourdieu.

Les questions déconstructrices vont interroger les croyances, les vérités, les évidences, les idées reçues, le savoir et le pouvoir qui vont de soi. Elles vont interroger également la manière dont sont proposés le concept de vérité et la connaissance du monde qui vont de soi et que nous avons construits. Et aussi le rôle du langage, du contexte et de la politique personnelle dans le développement de la signification.

En coaching, il nous semble bien utile d’avoir ce concept à notre disposition afin de pouvoir penser aussi avec ce regard particulier.

La méthode de déconstruction en son entier (si tant est que ce soit possible car Jacques Derrida insistait sur le fait que ce n’était certainement pas un outil) , propose, après la révélation de l’implicite, d’inverser la hiérarchie initiale puis de faire émerger le troisième terme nécessaire. Mais ce n’est pas le lieu de déployer le déroulé en détail.*

* La démarche de déconstruction est propsoée en détail dans la formation : coaching et pratiques narratives

 

1 commentaires(s)

 

1. par Marius Lachavanne

Je tiens à vous féliciter pour cet article. Derrida est un auteur qui m’a passionné durant mon parcours académique et je suis vraiment ravi de le retrouver comme une référence forte de votre article. Le monde du coaching à décidément beaucoup en commun avec celui de la sociologie. Avec mes meilleures salutations.


Réagissez, laissez un commentaire









Nous vous prions de nous excuser pour l'inconvénient que procure ces codes de sécurité.
Nous avons été obligés de mettre cette protection afin de protéger vos commentaires
et de ne pas être inondés de spams.

Vous êtes responsable du contenu que vous publiez.
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.

 

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE
Imprimer la page